Traitement des hémorroïdes externes: Comparatif des solutions

Quand on souffre d’hémorroïdes externes, on ne sait plus où se mettre la tête. Alors, j’ai décidé de vous faire ce petit comparatif de différents traitements des hémorroïdes externes avec différentes formes afin que vous puissiez avoir une petite idée et faire votre choix.

Les hémorroïdes externes, un aperçu rapide

Une petite leçon d’anatomie s’impose avant de vous expliquer rapidement ce que c’est que les hémorroïdes externes. Autour de l’anus et ayant une base à l’intérieur de la marge anale, il y a des veines qui irriguent toute cette zone. Ces veines sont appelées des veines hémorroïdaires.

Quand ces veines gonflent et subissent une inflammation, on appelle ça, communément, des hémorroïdes. La localisation de l’inflammation est ce qui détermine le type de ce trouble assez commun. Si les hémorroïdes sont gonflées de l’intérieur, on parle d’hémorroïdes internes. Si par contre l’inflammation concerne les veines autour de l’anus de l’extérieur, on parle d’hémorroïdes externes.

Les solutions locales

Allons maintenant au vif du sujet. On va commencer par vous donner les traitements à voie locale pour traiter les hémorroïdes externes et éventuellement internes.

Les crèmes hémorroïdaires

pommade traitement contre hémorroides

Les crèmes hémorroïdaires constituent la première solution qu’on propose en tant que traitement des hémorroïdes externes. Elles sont plus faciles à appliquer et sont vite adoptées par les patients. On en connait surtout Hemapro, dont on va parler plus en détail prochainement.

Les pommades

Les pommades sont également un traitement des hémorroïdes externes et qui diffèrent des crèmes par leur composition en huile. En effet, une pommade contient généralement près de 90% de son volume en huile. Elle est donc hydrophobe mais s’infiltre plus rapidement. On en connait par exemple Anusol, un traitement assez efficace.

Les injections

Il arrive que dans certains cas, les crèmes et les pommades ne soient pas efficaces. Alors, on a recours à des traitements des hémorroïdes externes plus invasifs. Toutefois, on parle ici d’un traitement que seul le médecin peut proposer et uniquement à titre indicatif. N’essayez pas de tenter le coup tout seul.

Généralement, on n’a recours à une injection qu’en cas de complication. La plus répandue reste l’injection sclérosante pour provoquer la sclérose des vaisseaux hémorroïdaires afin de faciliter leur évacuation. On n’y a recours que si ces hémorroïdes sont très développés et afin d’éviter une chirurgie encore plus invasive.

Les solutions orales

Il existe tout de même certaines personnes qui n’aiment pas les solutions locales pour tous les inconvénients qu’elles représentent comme la côté hygiénique. On a donc recensé pour vous les traitements des hémorroïdes externes par voie orale.

Daflon

daflon traitement contre hémorroides

Daflon est un médicament qui peut être vendu même sans prescription médicale. C’est un vasculo-protecteur et veino-tonique, c’est-à-dire qu’il tonifie les veines des hémorroïdes et renforce la résistance des vaisseaux sanguins. Son principe actif repose sur les flavonoïdes.

Composition : Daflon a comme principe actif, la fraction flavonoïque purifiée micronisée. Il est également composé d’excipients comme le talc et le dioxyde de titane. C’est bien un médicament qui contient des produits traités et qu’il ne faut donc pas utiliser sans avis médical même si c’est possible de le faire.

Utilisation : Généralement, on prend 2 comprimés par jour dont un à midi après le repas et un le soir avant de dormir. Toutefois, en cas de crise hémorroïdaire, il est possible de commencer par 6 comprimés par jour pendant 4 jours et de continuer par 4 comprimés par jours les 3 derniers jours sans dépasser une semaine de traitement.

Effets secondaires : Daflon n’a pas beaucoup d’effets indésirables. Il peut toutefois parfois provoquer des troubles digestifs banals et des troubles neurovégétatifs type malaise vagal, mais leur apparition n’obligent généralement pas à arrêter le traitement.

Contre-indications : Si vous avez une allergie contre un des composants de ce médicament, il ne faut pas le prendre. Pour les femmes enceintes, il n’est pas contre-indiqué. Par contre, en cas d’allaitement, il est déconseillé d’en prendre par manque de preuves qu’il ne passe pas à travers le lait maternel.

Ampecyclal

traitement contre hémorroides

Ce médicament n’est pas uniquement un traitement hémorroïde externe. En effet, c’est surtout un médicament pour traiter les problèmes circulatoires comme dans le cas de jambes lourdes, douleurs ou encore métrorragies à cause du port du stérilet. Il est toutefois très indiqué en cas d’hémorroïdes externes pour soulager la crise.

Composition : Le principe actif de ce médicament est l’Heptaminol. C’est un agent cardiogénique qui exerce une action inotrope positive tout en agissant sur la contraction de la fibre musculaire. En d’autres termes, il va tout simplement détendre les muscles autour de l’anus et améliorer la circulation sanguine.

Utilisation : Ampecyclal est généralement indiqué pour une prise de 3 à 6 gélules par jour avec un intervalle de 4 à 6 heures entre les prises et de préférence après ou pendant le repas.

Avantages : Ce médicament est une très bonne alternative pour ceux qui n’aiment pas les crèmes et pommades. Il confère un double soulagement en diminuant les démangeaisons et la douleur en même temps. De plus, il a une action plus profonde sur la circulation sanguine.

Effets secondaires : Les effets secondaires sont très rares et exceptionnels. Toutefois, il se peut vous ayez des nausées ou des gastralgies. Dans ce cas, ne paniquez pas. Un petit pansement gastrique pourra vous être utile.

Contre-indications : Ce médicament ne doit pas être prescrit en cas d’hyperthyroïdie. Il est généralement déconseillé en cas d’allaitement. Mais, en l’absence de données sur le passage dans le lait maternel, l’allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.

Formule H

formule h traitement contre hémorroides

Après de longs mois de test, le médicament Formule H a vu le jour pour répondre à un besoin incessant de la population à avoir un médicament naturel pour soigner les hémorroïdes externes. Il se présente sous forme de comprimés à prendre ou plutôt de gélules plus faciles à avaler.

Composition : On trouve 6 substances actives dans ce médicament, à savoir le marron d’inde, le pépin de raisin, le fragon petit houx, la vitamine C, la rutine et l’hespéridine. Toutes ces substances viennent tout droit de différentes plantes et agissent en calmant la crise et même en prévention de la crise hémorroïdaire.

Utilisation : Il est très conseillé de commencer le traitement par Formule H le plus tôt possible à raison de 3 comprimés par jour. Vous pouvez en prendre jusqu’à 4 au début de la crise hémorroïdaire.

Avantages : Tout d’abord, ce médicament est 100% naturel. Il est donc possible de l’avoir sans ordonnance et en ligne. De plus, il agit sur les symptômes des hémorroïdes pour vous soulager presque immédiatement.

Effets secondaires : Vous n’avez rien à craindre avec une formule totalement naturelle. Toutefois, il faut bien lire la liste des ingrédients pour ne pas faire l’erreur d’en prendre quand on est allergique à un des composants. Vous risquerez donc une réaction allergique variable en intensité selon votre cas.

Contre-indications : En cas de traitements médicaux réguliers, notamment anticoagulants il est préférable alors de consulter votre médecin traitant. Et, comme la femme enceinte et allaitante sont des cas particuliers, il vaut mieux également demander son avis à votre médecin avant la prise de quoi que ce soit.

Les solutions naturelles

aloes vera

Dans ce qui a précédé, on a parlé des traitements hémorroïde externes d’un point de vue purement médical. Là, on va parler des solutions totalement naturelles et que vous pouvez réaliser chez vous. Sachez qu’en premier lieu, il suffit de changer son alimentation contre une plus saine et riche en fibres pour oublier la crise.

Mais, en cas de crises, vous pouvez trouver certains remèdes de grand-mère pour vous soulager si vous n’avez pas la possibilité ou les moyens d’aller chercher un médicament en pharmacie ou sur internet. La meilleure façon de calmer une crise des hémorroïdes externes reste de mettre de la glace dessus en les enrobant de linge propre et doux ou de faire un bain de siège.

Laisser un commentaire

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.