Hémorroïdes externes chez la femme enceinte: les traitements naturels

Quand on parle de n’importe quelle maladie, on trouve qu’on met la femme enceinte et allaitante à part. En effet, elle n’a pas une condition physique comme toutes les autres personnes et c’est donc tout naturellement que dans chaque médicament, on voit qu’il faut faire plus attention quand on est en cours de grossesse. Pour les hémorroïdes la règles ne change pas et on va voir pourquoi, ainsi que les solutions qu’on peut avoir.

La femme enceinte, un cas particulier

Avant de parler des hémorroïdes, il faut comprendre pourquoi la femme enceinte est un cas à part. En fait, la grossesse fait en sorte que son immunité est beaucoup plus fragile. Son corps subit des changements majeurs et à un certain moment, il ne peut plus faire face aux problèmes de santé de la même façon que jadis.

De plus, si on ne donne pas les mêmes médicaments des hémorroïdes à la femme enceinte, c’est parce qu’on a peur aussi pour le bébé. Certains médicaments sont bénéfiques pour un adulte mais hautement toxiques pour les enfants, et surtout les bébés. Du coup, quand un médicament est capable de passer la barrière placentaire ou à travers le lait maternel, on l’évite.

hémorroides femme enceinte

Il faut également savoir que la grossesse en elle-même peut provoquer une crise hémorroïdaire. On ne dit pas que c’est systématique. Mais, si vous avez connaissance les causes des hémorroïdes externes, vous comprendrez que les changements hormonaux qui s’opèrent chez la femme enceinte peuvent les provoquer.

Quel médicament prendre ?

Pour la femme enceinte, il est préférable de ne prendre aucun médicament qui n’est pas fait pour elle. Le problème c’est que la plupart des médicaments pour les hémorroïdes externes ne sont pas faits pour la femme enceinte. Ceci dit Daflon, un médicament dont on a parlé ici, peut être pris pendant la grossesse sans aucun problème mais pas après la grossesse.

Je vous conseille tout de même d’aller directement consulter à l’apparition des hémorroïdes. Ne demandez pas l’avis d’un pharmacien uniquement. Il faut que vous voyiez avec votre médecin parce que vous pouvez avoir d’autres problèmes de santé et votre grossesse n’est pas forcément comme les autres.

Les traitements naturels et solutions de point

Que vous soyez enceinte ou allaitante, il faut toujours privilégier les traitements naturels et les solutions de grand-mère. Ces herbes et préparations sont assez souvent non nocives pour votre cas. On va donc vous donner quelques solutions naturelles que vous pouvez utiliser dès aujourd’hui si c’est votre cas.

Tout d’abord, commencez par régler votre alimentation et faire quelques changements dans votre vie. Il faut enrichir son alimentation en fibres pour faciliter le transit et ramollir les selles et mettez un petit tabouret sous les jambes au moment de la défécation pour maintenir l’alignement côlon-anus. Eliminez également le café de votre quotidien et préférez les jus frais qui pourraient améliorer votre transit. Evitez également de porter des vêtements serrés et essayez de garder votre calme.

Pour ce qui est des préparations que vous pouvez faire, l’hamamélis est une bonne solution. Ceci dit, comme je ne sais pas ce que ça peut faire exactement au bébé, je vous suggère de le mettre en bain de siège et d’en faire assez souvent. Pour soulager un peu les douleurs et démangeaisons la nuit, un sac de glace enrobé d’un linge propre fera l’affaire. Privilégiez toujours les solutions locales.

Comment les prévenir avant la grossesse ?

hémorroides femme enceinte

Si vous avez déjà souffert d’hémorroïdes externes lors d’une précédente grossesse ou sans grossesse, vous devriez doubler de vigilance. Vous avez plus de chances d’en développer pendant cette grossesse. Alors, il vaut mieux commencer par la prévention avant même de tomber enceinte.

Pour ça, il faut agir sur deux volets. Le premier volet est le fait de rester très attentive à votre corps. Dès que vous ressentirez les premiers picotements ou que vous commenciez à avoir une constipation, il faut agir sur le champ en commençant un traitement local comme le Daflon et à changer son alimentation pour améliorer le transit.

Le deuxième volet concerne votre état psychique. En effet, pendant la grossesse, votre corps subit des changements hormonaux intenses. Si vous rajoutez le stress et la fatigue, vous allez avoir encore plus de risque de développer des hémorroïdes externes. Alors, faites ce que vous avez à faire mais restez ZEN !

Comment vivre sa grossesse avec ces hémorroïdes ?

Avoir des hémorroïdes pendant la grossesse est assez commun. Vous n’êtes donc pas la seule à en souffrir. Il ne faut pas paniquer et avoir peur. Ne vous dites pas que ça va mettre en danger votre enfant parce que ce n’est pas le cas. Il suffit de faire exactement comme vous faisiez avant, de continuer vos efforts pour la prévention et de consulter.

Laisser un commentaire

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.