La nuit, en urgence: voici ce que vous pouvez faire pour vous soulager

Le pire moment pour que les hémorroïdes se manifestent est le soir. Tous ceux qui en souffrent savent que c’est un moment fatidique et que leurs nuits risquent d’être vraiment longues. J’en ai fait l’expérience moi-même et je sais qu’on a besoin de conseils d’urgence pour faire face à ce problème récurrent.

Agir sur les démangeaisons

En premier lieu, on a les démangeaisons qui empêchent pratiquement tout le monde de dormir. Alors, le premier conseil que j’ai à vous donner est de résister à l’envie de vous gratter. Des solutions radicales peuvent vous aider afin d’atteindre ce but. La première chose à faire est de vous couper les ongles totalement pour ne pas pouvoir vous faire du mal.

Après, si ça ne marche pas, portez des gants de toilettes ou demandez à quelqu’un de passer la nuit chez vous pour avoir honte de vous gratter l’anus devant lui. Enfin, vous pouvez appliquer une crème avec un effet anesthésiant sur la zone pour ne plus ressentir cette gêne. Dans cet article, j’ai parlé de plein de crèmes dont certaines possèdent cet effet :

Quelle crème choisir pour soulager ses hémorroïdes externes?

Agir sur la douleur

symptômes hémorroides externes

Après les démangeaisons, vient la douleur. Des fois elle est tellement insoutenable qu’on en pleure. Là encore il existe beaucoup de solutions pour y remédier. Vous pouvez prendre des antalgiques ou des antidouleurs. Si vous n’avez pas ça à la maison, il vous reste la solution naturelle : les remèdes de grand-mère.

Un des remèdes les plus efficaces est l’eau dans toutes ses formes. Vous pouvez prendre un bain de siège rapide avec uniquement de l’eau froide ou chaude, selon votre confort ou mettre des glaçons sur l’endroit qui agiront comme un calmant local. Veillez quand même à bien les enrober dans un linge doux et propre pour ne pas vous faire mal et résistez à l’envie de vous gratter avec.

Agir sur la constipation

Des fois, ce qui fait mal, c’est la constipation. On a envie de se soulager et de tout évacuer, mais ça fait tellement mal que ça ne veut pas sortir. Pour ça, mangez une énorme quantité de salade ou prenez un simple laxatif rapide. Si vous n’en avez pas, buvez un thé. Tout le monde a un thé chez lui.

Sinon, vous pouvez également vous forcer à boire une énorme quantité d’eau pour évacuer plus facilement les selles. Si elles veulent sortir mais qu’elles sont dures et font mal, n’hésitez pas à mettre un lubrifiant pour faciliter le passage. A défaut d’avoir un lubrifiant, mettez de l’huile d’olive pure qui agira comme un lubrifiant. N’hésitez pas à en mettre une grande quantité pour que ça marche sans oublier de tout laver après.

Retrouver le sommeil… et vite !

crise hémorroidaire douleur

Le meilleur moyen de vaincre la douleur est de dormir pour ne plus la ressentir. Toutefois, trouver le sommeil n’est pas facile avec cette crise nocturne. Alors, il faut prendre certaines mesures. Commencez par boire une bonne infusion de camomille. Si ça ne marche toujours pas, prenez un somnifère pas trop fort pour dormir plus rapidement.

D’autres techniques peuvent vous aider à trouver le sommeil comme mettre de la musique relaxante, écouter une séance de méditation ou d’hypnose ou simplement regarder un film. Ma technique à moi est de me mettre à étudier. C’est un somnifère tellement puissant que je m’en dors dans les minutes qui suivent l’ouverture de mes polycopies.

Quand il faut prendre la décision d’aller aux urgences !

Dans certains cas, il ne faut pas hésiter à aller aux urgences. J’en ai parlé un peu ici dans le cas d’une hémorroïde externe qui saigne. Toutefois, quand la douleur est très intense, il faut prendre la décision de partir plus vite à l’hôpital. Vous n’avez pas à endurer tout ça sans dire un mot et les médecins peuvent vous aider à mieux supporter la crise.

Laisser un commentaire

*

code